• LE CLUB LIBERTIN - le début

     

     

    Water

     

      

    J'ai rendez-vous avec mon Maître, c'est le début de soirée, je ne sais pas ce que nous allons faire.
     
    Je porte une jupe assez courte, tout juste mi-cuisse, des bas noir, un haut noir légèrement transparent et des chaussures à talon. J'ai aussi une veste noire pas plus longue que ma jupe qui se ceintre à  la taille. Je ne porte rien d'autre. Je n'ai pas de dessous, comme souvent lorsque je rejoins mon Maître. J’ai exécuté ses instructions et été faire un peu de shopping pour le satisfaire et trouver la tenue adéquate, j’aime son regard lorsqu’il me voit sortir de la salle de bain de la chambre d’hôtel et me découvre ainsi vêtue. Je me sens chienne, peu habituée finalement à porter une jupe si courte sans rien en dessous et il joue avec moi pour accentuer mon malaise, je me sens déjà bien soumise.
    Pour commencer nous allons dîner. Je ne suis pas très à l'aise, en plus un petit vent souffle qui pourrait bien soulever ma jupe. Au restaurant, nous nous installons l'un en face de l'autre. Une fois assise, bien sur, ma jupe remonte et l'on peut légèrement apercevoir le haut de mes bas. Surtout je ne regarde pas autour de moi, trop gênée des regards que peuvent porter les gens sur moi. Mon Maître, lui, a l'air très satisfait et voyant ma gêne, il n'hésite pas à en rajouter une petite couche :


    - Je te rappelle qu'une bonne soumise ne doit jamais serrer les cuisses !
    Il n' a pas tort de me le rappeler puisque bien sûr, une fois assise ma première réaction instinctive a été de resserrer mes jambes. Je les écartes donc un peu et pense à ne surtout pas les refermer au fur et à mesure que se déroule le repas, je suis gênée, je me sens plus soumise encore, exposée même et évidemment j’ai l’impression que tous les regards se portent sur moi ainsi exhibée, heureusement que la table me cache un peu !


    Le repas se déroule tranquillement, je me sens plus à l'aise. C'est comme si plus rien n'existait autour de moi à part Lui et la merveilleuse conversation que nous avons, je me protège ainsi pour ne pas avoir à trop réfléchir, et ça fonctionne, même si je sais que c’est une forme de tricherie de ma part je ne peux m’en empêcher.
    Une fois le repas terminé, nous sortons du restaurant. La soirée ne fait que commencer en fait. Nous nous promenons tranquillement quand tout à coup il s'arrête et me dit :


    - C'est là que nous allons !

    Je m'arrête à mon tour,  regarde le lieu et comprends. Nous sommes devant l'entrée d'un club libertin qui propose sauna, hammam, jacuzzi. Une nouveauté pour moi, je ne suis jamais allée dans ce genre de lieu, lui oui, mais il semble que je doive sauter le pas, sans trop savoir ce qui m’attend.

    Nous payons l'entrée, je remarque que c'est une soirée réservée aux couples, et recevons en échange les clés pour les casiers, deux serviettes et deux paréos.
    Nous montons à l'étage pour nous "changer" si je puis dire. Il y a déjà du monde. Une fille est en train de se rhabiller. Elle est en soutif et en string, le plus naturellement du monde.. D'autres personnes sont déjà complètement rhabillées, des hommes en costume, des femmes en jean, tout un tas de gens "ordinaires" en fait.....


    .
    ..Et nous nous devons nous déshabiller. Nous trouvons nos casiers …
    Je commence par retirer mes bas. Pour le reste, je ne sais pas trop comment m’y prendre, évidemment il n’y a pas de cabine prévue à cet effet, je me dis que si je me cache derrière mon paréo pour me déshabiller, je vais avoir l'air bête... Je réfléchis quelques secondes et décide de retirer mon haut l'air de rien. Je l'enlève donc et me retrouve seins nus devant le petit nombre de personnes présentes à ce moment là. Bon, j'avoue que je ne traîne pas pour me couvrir avec mon paréo. Une fois "protégée" derrière ce petit morceau de tissu salvateur, je retire ma jupe et me voila nue juste couverte d'un minuscule paréo.
    Une fois les casiers refermés nous nous dirigeons vers le jacuzzi qui est assez grand.

    Plusieurs couples sont déjà dans l'eau, nus. Mon Maître s'avance, enlève sa serviette et la pose. J'ai bien compris qu'il fallait que je fasse de même. Je me dis qu'une fois dans l'eau on verra moins mon corps nu. Le problème c'est que pour rentrer dans l'eau ben il faut passer devant tout le monde … Je ne veux pas traîner, pour ne pas faire attendre mon Maître, je retire donc mon paréo et le suis rapidement dans l'eau.  Une fois dans l'eau, je me sens un peu moins nue, plus "protégée".
    Je m'installe à coté de mon Maître et commence, enfin à regarder autour de moi. A ma gauche, deux couples qui ont visiblement déjà bien "fait connaissance", les filles s'embrassent entourées des deux hommes ... Plus loin un couple se caresse plus discrètement dans un coin..
    A ma droite, un autre couple qui ne fait pas grand chose, la femme a l'air encore moins à l'aise que moi. Ca me rassure un peu. Et puis il y a d'autres couples qui observent. Moi je suis un peu gênée pour changer, je ne m'attarde pas à "mater" tel ou tel couple, pourtant le lieu est fait pour ça.


    Après quelques minutes d'observation, Mon  Maitre se colle face à moi, passe la tête sous l'eau pour venir me mordiller les tétons. Puis il sort sa tête de l'eau et laisse traîner sa main le long de mon sexe. Je ne dis rien, je le laisse faire, bien sûr mais je suis un peu tendue. Il me fait remarquer que malgré le fait que nous soyons dans l’eau, je suis bien "mouillée", je ne me suis jamais exhibée mais je dois dire que la situation m’excite sans même que je m’en rende vraiment compte. Doucement, la main sous l'eau, il me titille le clito, fait rentrer un puis deux doigts. J'apprécie, c'est vraiment très plaisant. Puis tout en continuant, à me doigter, il se recule un peu de moi pour se mettre légèrement sur le coté. Du coup, les autres couples peuvent voir se qui se passe sous l'eau. Ca m'ennuie un peu mais le plaisir aidant je me laisse faire volontiers ... Il s'arrête d'un coup et reprend sa position près de moi à regarder les autre couples ... Au bout de quelques minutes, nous sortons du jacuzzi pour explorer le reste des lieux.
    Je le suis et nous visitons un peu. Plus loin, il y a le sauna où, grâce à une fenêtre, nous voyons que plusieurs couples sont déjà à l'intérieur. Plus loin encore, des cabines avec fenêtres elles aussi, pour pouvoir être observé. Certaines portes sont fermées, ce qui signifie que les couples ne veulent de personnes d'autre et d'autres dont les portes sont ouvertes..il est donc possible de rentrer et peut être de participer aux ébats ...


    Sur le retour, nous remarquons qu'il n'y a plus personne dans le sauna, nous y rentrons. Je m'assois à côté de mon Maître. Deux, trois minutes se passent sans que rien ne se produise, personne d'autre ne rentre dans le sauna. Je me rappelle alors que mon Maître m'a déjà dit plusieurs fois qu'une soumise devait montrer sa dévotion sans forcement attendre que son Maître le lui demande, j’ai même eu droit à des réprimandes sur mon manque d’initiative et je sais que si je continue dans cette voie de la facilité je serai punie.
    Je prends alors mon courage à deux mains, pose ma serviette à ses pieds, devant lui, je me mets à genoux et commence le flatter. Je saisis sa queue pas encore très dure et commence à le branler doucement, puis je pose mes lèvres sur son gland que je sens durcir dans ma bouche et commence à le sucer. Je fais de mon mieux, me remémorant toutes ses remarques et ses directives, je m’applique du mieux que je peux sans penser une seule seconde que quelqu'un puisse rentrer où que l'on puisse être observés par la fenêtre qui se trouve maintenant dans mon dos.  

    Pourtant c'est ce qui se passe, il me le racontera par la suite, à peine agenouillée, un couple s'arrête pour nous mater par la fenêtre. Et puis d'un seul coup j'entends le bruit de la porte qui s'ouvre et se referme, quelque secondes après, de nouveau la porte s'ouvre.
    J'hésite à continuer ce que je suis en train de faire mais je me dis que si je m'arête comme si j'avais été prise en faute j'aurais l'air stupide vu le lieu dans lequel nous nous trouvons ... alors je continue, je m’applique, je le suce du mieux possible sans penser à ce qui peut se passer autour, je suis concentrée sur sa queue à présent bien raide, je le prends autant que possible, je l’aspire, je lèche son gland comme il m’y encourage, comme bercée par ses mots d’encouragement et sa manière de me parler très crue malgré notre exposition du moment.
    Puis mon Maître, me prend la tête à deux mains, et m’attire à lui, remontant mon visage jusqu’au sien, m’offrant un baiser profond. Je me rassois à coté de lui et ose jeter un regard autour de moi. Il y a un homme seul et un autre couple ... Comme d'habitude je suis gênée et je me demande ce qui m'a pris de faire ça ...


    Quelques minutes plus tard, nous sortons du sauna....


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    bogoss38 Profil de bogoss38
    Lundi 4 Juillet 2011 à 18:24

    excellen

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :