• MA PREMIERE VRAI SEANCE - L'AVANT SUITE

    Je reviens vers vous tardivement, les jours passés ont été durs, avant et jusqu'à la séance que je vous raconterai par la suite, j'ai découvert de nombreuses sensations nouvelles, j'ai été frustrée, privée de beaucoup, et finalement récompensée, j'avais du mal à mettre mes idées dans l'ordre jusqu'à maintenant donc c'est avec un peu de décalage que je vous livre finalement mon ressenti écrit laborieusement et enfin posé sur mon clavier.
     
    J'ai reçu ce fameux mail que j'attendais tant, j'en avais déjà reçu lors de nos rencontres volées ou lorsqu'il me donnait des exercices imposés pour me tester, cette fois c'est pour LA séance, la première vraie, j'ai trainé un peu avant de l'ouvrir pour profiter de ce moment, pour appréhender la chose et faire durer le plaisir, je sais qu'à partir du moment où je vais lire je serai dedans, que je vais rentrer dans le rôle de soumise, le laisser prendre le contrôle et je n'ai jamais fait ça, j'en ai très envie mais là on touche au but. J'ai relu l'objet plusieurs fois et je l'ai ouvert, avec cette boule d'appréhension et d'excitation au ventre, un mail assez froid, volontairement, énumératif et tout aussi imprécis dans ce qui va se passer que ciselé dans les instructions, claires, précises, explicites et répertoriées. (Préparation, tenue, accessoires, informations).

    Ce dont j'ai envie de parler c'est surtout des instructions concernant la préparation, je n'avais jamais vraiment compris leur interêt jusqu'à maintenant, je sais que ça fait partie du jeu de Maître et soumise, je découvre petit à petit les sensations et les choses de la soumission et je commence à comprendre où tout ça doit me mener ! En fait, il s'agit de me préparer physiquement et psychologiquement, il ne suffit pas de se dire que l'on est soumise et que l'autre est Maître, il s'agit plutôt de rentrer dans le rôle que l'on se voit attribué, lorsque j'ai été attiré par la soumission, je n'imaginais que les actes, que le fait de devoir me soumettre associé à l'envie de vivre de nouvelles choses, mais pas toute la profondeur que cela pouvait représenter, il s'agit là d'un état d'esprit, d'une sorte de formatage de l'esprit pour accepter l'inacceptable, pour aller explorer ses fantasmes les plus extrêmes en y trouvant son compte et il me semble que toute cette préparation contribue largement à la mise en condition.

    Préparation physique pour ce qui concerne les exigences du maître, en respectant ses demandes concernant l'epilation par exemple qu'il voulait totale, chose que je n'avais jamais fait avant. J'ai découvert à la fois que cela lui plaisait mais qu'il y avait aussi une symbolique me concernant, le fait de se sentir entièrement nue, dépourvue de toute pilosité et d'augmenter les sensations lorsque je sens le tissu de mes dessous frotter sur mon intimité toute lisse. Et puis l'acte en lui même de devoir subir l'épilation en soit quelque chose de déjà limite sm, j'ai dû me rendre chez l'esthéticienne, il m'avait demandé de ne porter aucun dessous, je me suis donc retrouvée entièrement nue devant elle là où d'ordinaire je porte au moins mon soutien gorge, et puis l'épilation à la cire, douloureuse surtout sur les parties les plus intimes, une bonne mise en condition donc.
    Ensuite il a joué de ce que j'avais dû faire en me privant régulièrement du port de dessous, en m'imposant de porter un jean qui rentrait dans ma fente, frottait sur mes parties intimes en les stimulant, me faisant me sentir nue alors que je ne l'étais pas en toutes circonstances, et enfin m'obligeant à ressentir ma propre excitation et le malaise de se sentir mouillée sans rien pour "absorber" à part la toile de mes vêtements.
     
    Préparation psychologique aussi par de petits "exercices" à effectuer. Depuis lundi je n'ai pas le droit de prendre de plaisir, par cela j'entends pas de jouissance consommée, par contre, je dois me toucher plusieurs fois par jour pour faire monter mon excitation ... Et aussi avoir en permanence mes boules de geisha à portée de main pour pouvoir les utiliser sur demande de mon Maître. Il m'a imposé leur port à de multiples reprises, se souciant bien plus de mon ressenti que de mon malaise de devoir me plier à ses ordres en toute circonstance. J'ai dû lui obéir, me toucher, atteindre de nombreuses fois les limites du plaisir sans jamais pouvoir m'y abandonner, j'ai dû me sentir honteuse, trempée d'excitation, tremblante et à devoir serrer les dents même pour ne pas jouir par moments, et ce pendant trois jours !
     
    C'est là que je comprends finalement le but de tout cela :
    L'envie, le désir s'installent. Ils sont présents presque tout le temps et crescendo, c'est à limite du supportable, par moment même ça ne l'est plus vraiment, je l'ai détesté, j'ai eu envie de sexe comme jamais, m'imaginant les pires étreintes animales pour me soulager enfin, c'est un jeu habile et malsain mais délicieux et qui a largement contribué à me faire sentir chienne, cette chienne là qu'il voulait.
    Je découvre ainsi une nouvelle sensation avant même la séance elle-même : la frustration. La frustration de ne pas pouvoir satisfaire mon envie, la frustration de n'avoir aucune échapatoire, la frustration de son absence, et l'attente qui semble interminable, le temps qui s'écoule de plus en plus lentement à mesure que les jours passent . C'est très difficlie à gerer et je demande à mon Maître de bien me rappeler cette interdiction de plaisir pour ne pas y céder car à un moment on oublierait tout pour se laisser aller, même si je savais qu'en cas de manquement je serais punie.

    L'exitation est montée progressivement depuis plus de deux jours maintenant, ce sera pire demain je n'en doute pas, et je n'ai qu'une hâte : que cette séance commence enfin, je veux être sienne, qu'il me dresse, qu'il fasse de moi ce que bon lui semble et surtout qu'enfin il me prenne et mette fin à mon supplice.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :