• Bonjour Maître,
     
    Cela fait maintenant environ 10 jours que je vous ai déçu. J'ai pris mon temps pour vous répondre parce que j'avais besoin de réfléchir.
    Je crois que je n'avais pas pris conscience de toute "l'emprise" qu'un Maître peut  avoir sur sa soumise surtout dans la vie de tous les jours. Qu'il choississe jusqu'à mes vêtements, c'est humiliant ! Qu'il me "gronde" si je fais mal ce qui est demandé et j'ai l'impression de retomber en enfance et ça m'énerve ! Visiblement aucun plaisir à cela venant de ma part.
    Mais c'est parce que je ne pense pas comme une soumise, parce que je n'ai pas vraiment compris.
     
    Maintenant, je comprends bien quel est mon rôle. Celui de satisfaire mon Maître en passant au dessus de tout cela, c'est là que doit résider mon plaisir, la satisfactifon de mon Maître. En suis-je capable ?
     
    Honnêtement je ne sais pas. Ce que je sais, par contre, c'est que j'en ai envie et que du coup ce rôle représente comme un défi pour moi et je suis prête à le relever, à aller provoquer mes propres limites. Mais je n'y arriverais pas toute seule, j'ai besoin d'aide, l'aide de mon Maître. Il faut qu'il me guide, qu'il me dirige, qu'il m'aide à devenir une bonne soumise, SA bonne soumise.
     
    J'ai bien compris maintenant et je suis prête à jouer. Je mets juste deux règles au jeu. La première, n'impliquer aucune personne de mon travail et la deuxième, mes enfant prennent le dessus sur n'importe quelle demande de mon Maître.
     
    Maintenant que j'ai compris, plus besoin d'aller me rencarder sur le net à propos de la fellation d'une soumise. Parce qu'en fait, la vraie question n'est pas "Comment bien faire une fellation à son Maître ?" mais plutôt "Comment bien recevoir cette offrande que me fait mon Maître ?", "Comment être digne de ce droit que m'accorde mon Maître à le sucer ?"  Donc une bonne fellation d'une soumise ne dépend pas tant de la manière dont elle est faite mais de la raison pour laquelle la soumise la fait. Elle la fait parceque c'est une récompense que lui donne son Maître, le droit de lui donner un plaisir immense. Et si la soumise l'a compris la fellation sera bien faite avec envie et plaisir partagé.
     
    Voilà,
     
    Je ne demande qu'a être à la hauteur de vos attentes.
     
    Votre soumise

     


    2 commentaires
  • Bonjour à tous,

    J'ai créé ce blog pour vous raconter mes débuts en tant que soumise. Mes débuts parce que c'est vraiment très récent. Il y a quelque temps, en surfant, j'ai fait connaissance avec un homme. On a commencé à discuter un peu de tout et de rien, puis de sexe bien évidemment. Qu'est ce que tu aimes ? Quels sont tes fantasmes ? Quelles sont tes limites ? Et on s'est rendu compte qu'on avait les meme envies...

    On s'est donc rencontrés pour un déjeuner au restaurant. Le réel avait prit la suite du virtuel. Le courant est bien passé et on a donc décidé d'une rencontre plus sexe. Là aussi tout s'est bien passé.Et puis je ne sais plus trop ni comment ni pourquoi mais on a parlé des rapports de domination et de soumission. Et tout s'est enchaîné, une autre rencontre est organisés plus orientés domination/soumission, une sorte d'initiation pour moi, pour me permettre de découvrir ce domaine que je ne connaissais pas mais qui m'attirait. Ca nous a bien plu. Du coup, il a commencé à se comporter comme un Maître envers moi. Je reçevais des mails avec des instructions du genre comment m'habiller, quand allez me toucher et où... Il me demandait de faire des recherches sur le net pour lui dire comment une soumise devait faire une bonne fellation... Ce genre de trucs. Il m'a même demandé d'aller bosser en jupe sans dessous. J'ai trouvé une excuse bidon pour ne pas le faire mais du coup j'ai eu le retour du bâton comme on dit. Je me suis fait engueler comme une gamine. Je n'ai pas trop apprécié mais du coup j'ai compris ce qu'était un Maître.

    Il ne me restait plus qu'à me demander si oui ou non j'étais préte à être sa soumise, à m'engager réellement dans la soumission. Il m'a fallu un peu de temps pour y réfléchir parce que je savais que dès que je me serais engagée, je ne ferais plus marche arriere. Après réflexion je lui ai fait un mail que vous retrouvez dans ce blog et depuis, il a accepté d'être mon Maître et je suis sa soumise.

    Grace à ce blog, je vous fais part de mon éducation de soumise qui commence tout juste........

     

     


    1 commentaire