• Séance du sous-sol - Fin

    Je joue de mon appareil foto, immortalisant son cul divin que je me plais tant à admirer, jouant avec elle, la faisant se cambrer plus, écarter largement ses cuisses, lui faisant comprendre comme j’aime qu’elle soit cette salope pour moi, qu’elle me tente, et elle sait qu’elle me fait envie, je bande si dur que ça m’en fait mal, je ne me retiendrais pas je la baiserais là tout de suite sans attendre ! Mais je n’en fais rien, je veux encore la faire crier, de plaisir cette fois, je veux que lorsque je viendrai en elle, je ne sois que soulagement pour tant de frustration accumulée !

    Je m’approche d’elle, me plaçant sur le côté, j’admire ses fesses rougies et marquées et bientôt mes mains les caresses, délicatement, tendrement même ! Puis mes doigts glissent le long de sa raie, venant se glisser en elle, dans son intimité qui ne réclame que ça, je tartine sa mouille partout mais je la veux parfaitement glissante et de ma main libre je m’empare du tube de gel que je presse au dessus de con cul, je l’inonde de lubrifiant, pour qu’elle brille avant que je la remplisse, que je la comble … Puis mes doigts glissent à nouveau en elle, elle est dilatée, ouverte, je passe de sa chatte à son cul, j’y mets les deux mains, pleines de doigts, je la fouille d’un puis deux, puis trois doigts dans chaque orifice, forçant la dilatation de ses trous, m’abreuvant de ses gémissements ! Déjà elle veut jouir, elle pourrait atteindre l’orgasme, ce droit à la jouissance elle le réclame, je lui refuse ! Non, pas tout de suite ! Pas encore !   

     Séance en sous-sol - Fin

      

    Puis je m’empare d’un gros gode rouge à la fois raide et gélatineux, je le présente devant sa fente et doucement le fais entrer en elle, elle gémit de plus belle, le gode et de belle taille, très imposant même et beaucoup plus que ma propre queue mais elle l’avale presque, je la baise de cette queue de latex, je bute au fond d’elle je la prends de plus en plus vite et le rythme s’accélère à mesure que ses cris augmentent ! Elle réclame à nouveau l’autorisation de jouir : Refusée ! Encore !

    Puis c’est avec son propre vibromasseur que je la titille, reculant légèrement le premier j’enfonce celui-ci dans son anus déjà bien ouvert par ma queue et mes doigts, ça glisse tout seul, le sous-sol se rempli d’un délicieux bruit de succion généré par les va-et-viens des deux godes en elle, cette fois elle n’en peut plus et me supplie de plus belle, je sais que de toutes façons elle ne tiendra plus longtemps, je l’ai assez frustrée, je l’autorise enfin à consommer son plaisir et elle ne s’en prive pas, ses gémissement s’amplifient, elle se détend et se tend en même temps, se contracte de tout son corps elle s’ouvre bien comme il faut, se tortille même sur ces deux phallus artificiels qui la remplisse ! Elle ne gémit plus, elle crie, exulte, tremble et s’agite avec ces tiges en elle, je mets les vibrations des deux jouets au maximum et accélère le rythme des pénétrations, l’incitant à me parler, à me dire si elle aime ce que je lui fais ! Elle se lâche, m’intimant de la baiser et de l’enculer bien fort, scandant qu’elle est une sacré salope qui aime la bite, elle réclame d’ailleurs la mienne ! De suite !

       Séance du sous-sol - Fin

      

    Je retire le vibro de son cul, doucement l’autre aussi et je me place derrière elle empoignant ses hanches je viens dans son cul directement, la place est chaude, ma soumise brûlante, elle apprécie de me sentir enfin en elle, elle se déchaîne, m’incitant à tout donner, je ne me fais pas prier et je mets tout mon cœur à la prendre avec acharnement, claquant son cul déjà rougi, la défonçant du plus fort que je peux, buttant à chaque coup de reins sur ses fesses, mes couilles claquant sur sa chatte, cette fois nous sommes deux à crier notre plaisir, je me sens plus dur que jamais, j’exulte de pouvoir enfin lui donner ce plaisir que je lui ai tellement refusé, elle tombe à plat ventre sur le sol, je ne faiblis pas, passant mes pieds de chaque côté de ses hanches, m’accroupissant pour mieux la saillir, m’enfonçant chaque fois plus profondément et avec plus d’intensité en elle. Je savoure son plaisir, ses cris, ses injures qui appuient ses gémissements, je la sens se contracter à nouveau, elle jouit presque sans discontinuer, je fais tout pour que cela dure, autant que moi je peux durer jusqu’à me sentir à mon tour partir, la rejoindre dans l’extase, la jouir !

    Orgasme ultime que le nôtre en cet instant, aboutissement de cette séance riche en émotions et en intensité, débordante de perversité et plus poussée que jamais, je tombe sur elle, haletant, je l’étreins, tendrement, elle respire vite, nous sommes en sueur, c’est fou, violent, puissant !

    Nous restons un moment ainsi, perdus, comme savourant le calme après la tempête, plus de Maître, plus de soumise, juste deux amants, deux complices qui viennent de vivre un peu plus encore leurs fantasmes inavouables, d’avancer en franchissant un pas de plus dans cette vie qu’ils entretiennent et que personne ne soupçonne, dans ce jardin secret qu’ils ont construit où les sentiments se mêlent à la perversion, où parfois les limites semblent inexistantes mais où malgré tout le respect conserve une place prépondérante !

      

    Séance du sous-sol - Fin   

    La suite sera plus sage, plus complice, plus joueuse, différente et en dehors de ces jeux de soumissions que nous pratiquons et partageons avec délice, la suite n’est qu’à nous, à elle, à moi !

     

    Cette séance fut mémorable, pas parfaite, rien n’est jamais parfait, il ne faut pas même peut-être, ça nous permet encore de progresser, mais cette séance était forte, intense, inimaginable même il y a de cela à peines quelques mois ! Nous avons parcouru tant de chemin et nous délectons toujours autant de ces jeux interdits, ces jeux qui évoluent chaque fois, prenant une nouvelle direction, nous emmenant toujours un peu plus loin sur les chemins du vice ! Mais quel délice !

     

    A suivre prochainement, car ce n’est jamais fini !   


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Mars 2012 à 09:15

    J'adore .....

     

    2
    Jeudi 15 Mars 2012 à 09:15

    superbe....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :