• Séance en extérieur ... Suite

    Il s’empare de ma jupe que je cherche déjà à utiliser pour cacher ma nudité, et l’envoie à l’arrière de la voiture, me laissant complètement dénudée et offerte aux éventuels regards. Ce ne sont que les véhicules hauts qui pourraient me voir et encore je ne suis, comme il me le rappelle, que très peu exposée, mais c’est psychologique et j’ai beaucoup de mal à me retrouver exhibée en public même si personne ne peut réellement me voir, on ne se refait pas !

    Il ne manque pas non plus de me rappeler de bien écarter les jambes, Il voit tout et ne me laisse rien passer ! Il m’invite aussi à remettre mes chaussures, prétextant qu’il trouve très sexy une femme sans rien en bas et portant des chaussures , celles-ci étant d’ailleurs particulièrement sexy à l’écouter. Une fois encore je m’exécute, toujours aussi mal à l’aise mais plutôt fière de moi car malgré la peur j’ai obéis à tous ses ordres.

    Puis alors que je me dis qu’il va enfin me laisser tranquille, il m’ordonne de me toucher, de glisser ma main qu’il saisit entre mes cuisses et de me caresser pour lui ! Rien que ça, et évidemment alors qu’on est sur le point de sortir de l’autoroute !

        

    Séance en extérieur ... suite

      

    Une fois encore, tremblante, je m’exécute, ayant au moins cette chance de pouvoir moi-même gérer mon excitation, bien plus aisé que de devoir subir ses assauts avec interdiction de jouir !

    Malgré tout ce n’est pas si évident, la situation, bien que perturbante, m’excite terriblement et en quelques instants je sens déjà que je suis proche du plaisir ! Je Lui demande si j’ai l’autorisation de jouir et évidemment il me la refuse ! Gagné !

    Il s’engage sur la sortie d’autoroute,  instinctivement je resserre les jambes et cesse de me toucher, il ne manque pas de me rappeler une nouvelle fois à l’ordre, m’intimant de garder les cuisses bien ouvertes et posant sa main entre mes cuisses directement sur ma vulve ! Ouff le salaud ! Jamais je ne Lui dirais cela mais je le pense très fort à cet instant, je ne sais déjà plus où me mettre et Lui se met à me caresser, avec ma propre main, il dirige mes gestes, il me force à me branler au feu rouge alors qu’il y a des voitures de tous les côtés ! Il est dur avec moi même s’Il m’avait prévenu ça n’a rien d’évident pour moi à cet instant.

     

    Heureusement la distance entre la sortie de l’autoroute et l’endroit où nous nous rendons habituellement est assez courte, je continue de me caresser doucement pour ne surtout pas jouir sans autorisation, Il s’engage dans l’entrée d’un entrepôt plus ou moins désaffecté et roule jusqu’au bout du parking, tourne et s’arrête presque tout de suite ! Je suis interloquée, d’habitude il va plus loin, là où nous sommes plus cachés des éventuels regards, il tourne la tête, revoilà ce petit sourire entendu qui me terrorise, à cet instant je sais qu’Il n’en a pas fini de jouer avec moi et j’en ai la confirmation dans les secondes qui suivent :

     

    - Parfait, jusqu’à maintenant tu as bien obéis à ton Maître, voyons si tu sauras être à la hauteur de mes exigences du jour ! Tu n’as pas remis tes chaussures pour rien car je vais te demander d’ouvrir ta porte, de sortir de la voiture et de marcher jusque là bas !

    Evidemment avant tout cela tu vas pouvoir terminer d’enlever ta culotte !

    Ben voyons !

    Disant cela il m’indique le bout de "l’impasse" dans laquelle nous sommes engagés et qu’il me demande de parcourir à pied et à poil, une petite vingtaine de mètres qui me semblent déjà des kilomètres juste en face d’un chantier de construction qui paraît désert mais on ne sait jamais !

    Je le regarde, incrédule, déjà je tente de trouver une excuse, je le supplie presque de ne pas m’imposer ça, il doit lire la peur panique dans mes yeux ! Mais il reste inflexible, je le connais et je sais qu’Il ne lâchera pas, je tente de négocier, qu’il se rapproche au moins un peu en voiture, que j’ai moins de chemin à parcourir, alors même que je ne sais même pas si mes jambes vont bien vouloir me porter, j’en tremble tellement je suis affolée c’est dingue !

    Il accepte et avance la voiture d’à peine quelques mètres, me pressant, me demandant d’ôter ma culotte jusqu’à ce que je m’exécute enfin puis exigeant que je descende, me signifiant qu’il va me laisser marcher, que je n’ai pas besoin de courir bien au contraire car il prendra tout son temps pour me rejoindre, m’indiquant aussi qu’il est hors de question que j’utilise mon haut pour cacher quoi que ce soit de mon anatomie, que tout manquement sera puni ! Il ne rate rien, ne me laisse aucune porte de sortie, Il ordonne et exige, je dois juste m’incliner et Lui obéir, ça m’angoisse mais ça m’excite aussi terriblement ! Je suis une tarée, définitivement !

     

    Je prends mon courage à deux mains, une grande inspiration et je m’apprête à ouvrir la portière, scrutant encore un peu partout au cas où …

    Il me précise qu’une fois arrivée au bout de l’impasse, je devrai me positionner face au mur, écarter largement les jambes, me cambrer et poser mes mains haut sur le mur, qu’il fera des photos durant tout le déroulement de la scène et me rejoindra seulement ensuite ! Je le supplie de ne pas traîner et j’ouvre la portière.

    Je me lance, je suis nue en extérieur, complètement exposée et je me dirige assez rapidement vers le fond d’une impasse dans une zone industrielle un peu glauque, je sens le vent qui fouette ma petite chatte, c’est finalement très excitant comme situation bien que tout aussi angoissant, sentiment mitigé et plus que perturbant !

       

    Séance en extérieur ... suite

      

    Je ne me retourne pas, je n’en ai pas le courage, je sais qu’Il me prend en photo comme Il aime tant le faire, j’approche du bout de l’impasse, j’entends son moteur, sa voiture avance, je me place face au mur dans la position demandée, le temps me paraît s’étendre à l’infini, ça dure des heures, l’attente, celle de voir sa voiture s’approcher et me masquer un peu, Le voir enfin descendre et me rejoindre, j’ai plus que hâte !

     

    Séance en extérieur ... suite 

      

    Et cet instant arrive, Il s’arrête, je me permets de lui demander de se rapprocher un peu de moi, Il le fait et coupe son moteur, mais Il ne descend pas tout de suite, Il m’indique qu’Il veut encore faire quelques clichés de sa soumise ! Grrr !  

    Séance en extérieur ... suite

      

      

    Il fini enfin par me rejoindre, par descendre de sa maudite voiture et par venir jusqu’à moi ! Je suis presque soulagée ! Cependant il recommence à m’ordonner de lui obéir, il me demande de poser, de faire ma pute comme Il dit, de me montrer sexy et bien salope comme il aime, de me cambrer, de tendre mon cul, d’écarter plus encore mes cuisses, je bois ses paroles et cette fois c’est sans broncher que je me plie à toutes ses exigences, entendant les clic clac de son appareil photo qui mitraille. Je suis excitée, terriblement excitée, finalement la situation me fait mouiller plus que je ne l’aurais imaginé et puis maintenant Il est là juste à côté de moi, Il me rassure en quelques sortes, Il me fait du bien, j’aimerais d’ailleurs qu’Il m’en fasse bien plus encore !    

      

    Séance en extérieur ... suite

      

    A suivre ...


  • Commentaires

    1
    Dominique_CP
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 13:23

    encore moi

    Les récits et les photos se complètent admirablement bien.

    J'aime lire ton ressenti, tellement bien décris qu'on peut se mettre à ta place en partie.

    C un délice de voir ce que tu endures, et de découvrir seulement par la suite, que ça t'a plu.

    Tu aimes qu'il t'expose, tu aimes qu'il t'impose, tu aimes ne plus avoir le choix, être obligée contre ta volonté.

    Tu détestes qu'on puisse te voir, presque nue, et pourtant, c une source d'excitation. Continue ainsi, pour son plaisir et pour le notre ensuite.

    Dominique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :