• Séance en sous-sol - L'Inspection

     

      Séance en sous-sol - L'Inspection

    Une fois de plus une séance est prévue avec ma soumise et cette fois c’est le Maitre qui en fera le récit, petite particularité notable, la séance ne se déroule pas dans un lieu neutre comme une chambre d’hôtel mais a mon domicile. En effet ma femme s’est absentée pour quelques jours et j’ai la maison pour moi tout seul. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule la plupart de mes voisins les plus proches sont aussi absents ce qui favorise grandement ma décision d’inviter ma soumise en terre connue. J’aime cette nouveauté qui devrait rester assez exceptionnelle pour plusieurs raisons :
    Tout d’abord je connais le lieu et cela fait que les idées fusent pour préparer la séance. Ensuite et une fois n’est pas coutume, le lieu est beaucoup moins impersonnel que ceux que nous avons l’habitude de fréquenter dans le cadre de notre relation adultère, seule ombre au tableau et c’est le revers de la médaille, c’est mon domicile conjugal avec tout ce que cela implique d’intimité dévoilée et je ne voudrais pas que ca la mette mal a l’aise.
    Afin d’éviter cela je prévois d’utiliser les lieux d’une manière nouvelle et d’en dévoyer les pièces et autres lieux a des fins inhabituelles...

    Ainsi le rendez vous est fixé au matin, le temps pour elle de se préparer et de parvenir jusqu’à son Maitre, la veille au soir je prends grand soin de préparer un certain nombre de choses pour la séance, je prévois d’exploiter trois endroits pour ce moment avec elle et j’aménage donc les lieux dans ce sens. Mon idée maîtresse est de faire de mon sous-sol une sorte de donjon et je compte bien profiter de cette séance un peu spéciale pour tester Cassandra sur ce que je qualifie d’acquis tout en mettant la barre de mes exigences un peu plus haute. J’ai à ma disposition à la fois tout mon matériel habituel mais aussi tout un tas d objets facilement détournables de leur fonction première.

    Ainsi je dispose un plaid sous lequel je prends soin de placer un tapis de camping sur le sol en béton de ce qui a la fonction habituelle de garage. Pas que je veuille spécialement ménager ma soumise mais je préfère que son supplice ne soit dû qu’à mes assauts et non à des facteurs extérieurs.
    Ensuite j’habille murs et placards d’images judicieusement choisies comme illustrations de ce qui l’attend le lendemain matin, je pose là une ambiance érotique ou carrément pornographique très orientée sm qui, je l’espère aura un certain effet sur elle...
    Puis j’accroche une corde à un tuyau de chauffage dans l’idée d attacher ma soumise pour mieux disposer de son corps, enfin je dispose bien en évidence tous les accessoires qu’elle connait déjà ainsi que quelques autres pour lesquels j’imagine d’ja quelques nouvelles fonctions...
    Je prends alors un peu de recul et admire ma petite mise en scène, je suis assez satisfait de l’effet global et je remonte alors pour finaliser mon scenario avant d’aller me coucher pour un repos nécessaire à une bonne forme pour le lendemain.

    Je lui ai envoyé ses instructions en fin d’après midi pour lui laisser le temps de se préparer pour me plaire.
    Je trouverai bien difficilement le sommeil, mon esprit déjà occupé à se mettre en condition de Maître pour le lendemain et bien excité a cette idée des plus réjouissante.

    Au matin je bondis presque de mon lit a l’appel de mon réveil que j’ai d habitude tant de mal a entendre, je file sous la douche, déjeune rapidement et attends ma soumise après avoir pris soin de vérifier que tout était prêt pour l’accueillir.

    Elle arrive un peu en retard mais je ne lui en tiens pas rigueur compte tenu du fait qu’elle ne connait pas la ville où j’habite et qu’elle a du déposer ses enfants a l’école avant de me rejoindre.

    Elle porte la tenue exigée que je découvre : une jupe assez courte au-dessus des genoux, un haut moulant sans rien en dessous, des bas ainsi que des bottes. Je trouve la tenue parfaite, elle est bien dans le ton de la soumission que je lui impose et ma queue se durcie à l’instant même où je la découvre ainsi vêtue et que mon regard croise le sien.
    Nous échangeons quelques banalités d’usage, elle me dit que cette fois elle n'est pas plus stressée ou angoissée que d’habitude, chose que je prends pour une nouvelle marque de confiance en elle mais qui s’avère être tout simplement dû au fait qu’elle a eu bien du mal à se mettre dans l’ambiance. Je suis un peu déçu, j’attends beaucoup de cette séance et j’aurais préféré qu’elle rentre dans le jeu mieux que cela, je lui demande si comme donné en instructions elle est suffisamment excitée pour se présenter à moi et si elle se sent prête. J’obtiens une fois encore une réponse qui ne me satisfait pas, en effet et malgré les masturbations habituelles imposées pour faire monter la température, elle n’est que peu excitée et ne se sent pas vraiment prête. J’apprécie cependant sa franchise que je prends comme une marque de respect envers moi, elle ne cherche pas à masquer la vérité et a conscience des conséquences que cela pourra entrainer pour la suite.

    Elle se présente donc sans faux-semblant devant moi et la séance peut alors commencer, elle attend, tête baissée que je donne mes premières instructions verbales.
    Elle sait par quoi celle-ci débute, comme à chaque fois et comme le savent les adeptes de ces jeux interdits : l’inspection.
    Je l’ai reçue dans mon salon et je lui demande de prendre place devant moi et de se pencher les deux mains à plat sur le pouf situé a coté du canapé. Elle s’exécute docilement et se penche donc comme demandé, sa jupe remontant sur ses cuisses et découvrant le haut de ses bas auto fixant à ma vue, ne faisant que grossir un peu plus le désir que parvient difficilement à contenir mon pantalon. Je presse sur le bas de son dos en lui demandant de bien se cambrer comme une bonne petite chienne qu’elle est, de me donner envie en se montrant sous son meilleur jour, de la même manière je lui intime d’écarter ses cuisses pour me découvrir son intimité de soumise.

     Séance en sous-sol - L'Inspection

     
    Lorsque je suis satisfait de sa position je remonte sa jupe sur ses fesses et découvre le boxer qu’elle a choisi comme dessous. Habituellement je lui interdis le port de sous-vêtements mais j ai fait cette fois une exception et j'aime trop les dessous pour me priver de ceux ci systématiquement. Elle a donc eu le choix de ce qu’elle porterait et n’avait comme unique consigne que de choisir quelque chose de sexy pour me donner envie d’elle, défi réussi puisque je découvre ce boxer dessinant délicieusement son petit cul et le mettant parfaitement en valeur.

    Je commence mon inspection sans tarder bien que je puisse merveilleusement m’attarder sur cette vue qu’elle m’offre et c’est avec avidité que ma main passe par delà son entre cuisses à la découverte de la dentelle de cet habit, venant m’attarder le long de sa fente que j’espère humide. Cette fois, humide elle ne l’est pas ou bien peu compte tenu de la sécheresse désespérante du tissu, elle ne m’a pas menti, elle n’est pas assez excitée et a fauté sur ce point de mes instructions. Je ne m’en offusque pas et compte bien remédier moi-même a ce petit raté, ce sera pour moi l’occasion de mettre à profit tout l’effet de mon emprise sur elle...
    J’écarte malgré tout son boxer pour inspecter plus directement sa source et constate une fois de plus que sa production de cyprine est bien faible compte tenu de la situation. Je profite de cette intrusion dans son intimité et si je lui signifie que je ne suis pas satisfait qu’elle ne soit pas plus mouillée je constate néanmoins que mes caresses ont un effet quasi instantané venant compenser son manquement. Je lui baisse son boxer à mi-cuisses, sachant toute l’humiliation qu’elle éprouve lorsque je fais cela, je ne me prive nullement de la caresser avec application et même déjà d’introduire mes doigts en elle ce qui a pour effet de lui tirer quelques gémissements que je lui demande de réprimer instantanément.
    Elle porte ses boules de geisha comme demandé et je m’amuse un peu avec la ficelle, connaissant tout l’effet que cela peut avoir sur elle, elle contient cette fois ses gémissements lorsque j’en sors une presque entièrement pour mieux la remettre en elle sans le moindre ménagement.

    A suivre ...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :